NEIPA, la troublante nouvelle IPA qui fait parler d’elle

neipa

NEIPA, pour New-England IPA. Venue tout droit du nouveau continent, la nouvelle bière sensation c’est assurément cette IPA particulièrement trouble, laiteuse et fruitée. Vous allez en voir de plus en plus fleurir dans vos box et sur les comptoirs de votre bar préféré, alors il est temps de lever le voile sur cette bière qui relance la tendance des India Pale Ale !

N’est pas IPA qui veut…

Une NEIPA est donc une New-England IPA, soit une IPA venue Nouvelle-Angleterre. C’est cet Etat des USA qui a vu naître cette variation du genre ; chose fréquente chez les IPA. On se permet donc un bref rappel sur ces bières, peut-être les plus représentatives du mouvement craft beer !

La légende, tout bon beer-geek la connaît : à l’époque des colonies, l’empire anglais transportait jusqu’en Inde des bières par bateaux. Pour conserver leurs Pale Ale durant ces très longs trajets, ils ajoutaient une dose de houblon supplémentaire – réputé pour ses vertus conservatrices – à la recette.

Bingo ! A la fin du voyage, les bières avaient en prime développé des parfums exotiques et fruités très poussés, en plus d’avoir une amertume bien plus marquée. Les bières IPA étaient nées.

L’IPA a depuis fait son chemin, et a connu un véritable boom avec l’essor des brasseries artisanales ces 10 dernières années. Très amères, très houblonnées, très parfumées, elles sont la coqueluche des brasseurs comme des dégustateurs. Mais certains, lassés de cette mode, on décidé de réinventer le genre… Et cela s’est passé en Nouvelle-Angleterre, dans le Vermont principalement.

Les caractéristiques pour reconnaître une bonne NEIPA

neipa

Les NEIPA sont donc les nouvelles bières en vogue dans le coeur des aficionados du houblon. En 2018, sur Ratebeer, les 5 IPA les mieux notées… étaient toutes des NEIPA ! On dirait donc bel et bien que la petite soeur de l’India Pale Ale a réussi à détrôner la Reine Mère. Mais voyons plutôt les caractéristiques d’une bonne NEIPA :

  • l’ajout de flocons de céréales, souvent l’avoine, au moment du brassage : cela crée une robe trouble très opaque, premier signe distinctif des NEIPA.
  • un aspect proche du jus de fruits, due à une couleur orangée ou jaune très laiteuse
  • évidemment, des notes de houblon fruitées plus poussées que jamais, souvent plus vers les fruits exotiques que vers les agrumes.
  • une amertume décuplée, mais qui ne froissera personne tant elle est équilibrée par les saveurs fruitées.

Quelle New-England IPA goûter pour découvrir le genre ?

Notre petite préférée, c’est la Diffuse : une New-England India Pale Ale produite par La Furieuse, brasserie artisanale de Rhône-Alpes.

neipa

Très riche, son nez déborde de senteurs exotiques, avec beaucoup de mangue qui caracole en tête. Douce et épaisse sur la langue, elle distille des notes tropicales et beaucoup d’amour. La fin de bouche vient équilibrer tous ces fruits sucrés avec des notes d’agrumes et de pamplemousse rose amer. Furieusement bonne !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *