Qu’est-ce qu’une bière Pale Ale ?

pale ale

Dans le large univers des différents types de bières, difficile de s’y retrouver. C’est pourquoi, nous vous proposons de découvrir en détail l’une d’entre elles, et non des moindres : la très répandue pale ale.

Un malt spécifique

L’univers de la bière a ceci en commun avec la langue française qu’il regorge de faux amis… Ainsi, vous savez probablement que l’on nomme « bière blanche » une bière qui n’en a pas forcément la couleur – il existe des bières blanches noires !- ; et de la même façon, la pale ale n’est pas la plus pâle des bières, comme son nom voudrait bien nous le faire croire.

pale ale
Derrière ce style, une bière à la teinte légèrement ambrée…

Eh oui, la pale ale est en réalité une bière ambrée. Elle se caractérise par sa couleur rousse claire ; une teinte qui en réalité est dûe à la composition de son malt fait d’un mélange d’orge non torréfiée (un malt vraiment pâle, pour le coup !) et de malt torréfié. A ne pas confondre cependant avec la red ale irlandaise, une bière à la robe plus foncée et aux parfums plus torréfiés et sucrés.

La pale ale provient d’une vieille technique de torréfaction au charbon. Elle est née en Angleterre au 18ème siècle. De nos jours, le terme pale ale sert à désigner plus globalement les bières d’inspiration anglaise. Et par héritage, les bières nord-américaines (american pale ale). 

En bouche, l’assemblage malté inédit qui caractérise ce style de bière aboutit à de fines notes de biscuit et de caramel. Elle bénéficie d’une méthode de brassage bien particulière (sur le temps de chauffe et l’action des levures notamment) qui lui permet d’être globalement douce et pourvue d’un faible degré d’alcool, autres particularités typiques du genre.

India Pale Ale, Rye Pale Ale et autres joyeusetés

Eh oui ! Les ales au malt pâle représentent un terrain de jeu tellement large, qu’elles ont enfanté différents types de bières à part entière. Il y a, bien évidemment, les IPA qui ont explosé ces 5 dernières années : des bières particulièrement houblonnées et aromatiques, à l’amertume finale prédominante.

De l’union de ces India Pale Ale avec des flocons d’avoine sont nées les excellentissimes New-England IPA : des bières houblonnées, amères, soyeuses et finement acidulées. Nous vous en ventions d’ailleurs tous les délices dans cet article

Connaissez-vous la rye pale ale ? Encore une variation du genre dont le malt contient du seigle. Cette céréale donne un goût épicé à la bière renforçant ainsi les parfums des houblons. Une version au profil aromatique étonnamment subtil qui lui vaut de faire partie des tendances bière de ces prochaines années…

Enfin, Les Belgian pale ale sont un autre courant relativement connu et très apprécié. La belle rondeur apportée par les levures belges en font des bières particulièrement gourmandes !

Rencontre avec Fabrice Le Goff, des Brasseurs du Grand Paris

« Un pale ale est une bière à base d’un malt particulier appelé le Pale. On utilise principalement en brasserie deux grands types de malt comme malt de base, le Pils et le Pale. Le pale a l’avantage, pour le type de bières brassées aux Brasseurs du Grand Paris, de laisser plus de sucres résiduels dans le produit final.

Mais ce n’est pas uniquement le malt choisi qui détermine les quantités de sucres résiduels. En effet, la façon dont on brasse et les profils de brassage utilisés – notamment les températures des paliers utilisés lors du brassage – vont décider de ce qu’il reste comme taux de sucre à l’arrivée. En brassant une majorité de pale ale, on va tout de même garder des bières qui ont un gout un peu plus sucré en bouche. »


Envie de découvrir les meilleures pale ales françaises ? Rendez-vous sur notre page dédiée. Et pour shopper le nec plus ultra des bières françaises à l’envi et au meilleur prix, rendez-vous ici. Une myriade de découvertes vous y attend !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *