À la découverte des bières artisanales d’Auvergne

Auvergne

Depuis l’an 2000, la production et le marché de la bière artisanale connaissent une ascension fulgurante. De plus en plus de brasseries apparaissent en France, mettant fin au règne des grands groupes internationaux. Le phénomène touche toutes les régions, et l’Auvergne n’est pas une exception. Dans tout cela, l’Auvergne se distingue. Au fil des ans, c’est devenu une terre de bière rassemblant de nombreux passionnés. On y compte aujourd’hui une trentaine de brasseries artisanales. Elles produisent des bières auvergnates aux goûts variés : des blondes, des fruitées, des fleuries… De quoi faire le bonheur de tout passionné de mousseuse !

Bière auvergnate : quelle est son histoire ?

En Auvergne, l’histoire de la brasserie artisanale n’est pas récente. En fait, la brasserie Korma y a tenté sa chance en 1986. Malheureusement, elle a dû fermer ses portes pour diverses raisons. Après, les brasseries n’ont plus fait parler d’elles jusqu’en 1999. Cette année-là, un passionné, Christian Guillou, décide de monter sa microbrasserie nommée Sagnes à La Crouzille, à proximité de Saint-Eloy-les-Mines.

Cette brasserie est aujourd’hui la plus ancienne de la région. Et après sa création, la fièvre de la bière s’est comme répandue : de nombreuses brasseries ont vu le jour un peu partout en Auvergne. Dès lors, les brasseries comme L’Atelier du malt (Coupière), la Brasserie du Mont d’Alambre ou encore la Brasserie Blondel ont fait de nombreux heureux parmi les nombreux passionnés de bière.

Les activités brassicoles en Auvergne

Si l’Auvergne commence aujourd’hui à se faire connaitre pour ses bières, les activités brassicoles ne sont pas les seuls secteurs porteurs sur place. En fait, l’Auvergne constitue l’une des régions les plus prospères de France. En 2016, l’Auvergne connaissait un des taux de l’emploi les plus élevés en France (91,1 % contre une moyenne nationale de 89,8 %). L’économie locale est essentiellement basée sur l’agriculture et les activités de grandes entreprises telles que Michelin, Limagrain ou encore Volvic-Groupe Danone.

Avec l’engouement général pour les bières artisanales, les produits des brasseurs auvergnats trouvent rapidement preneur. Certains brasseurs n’arrivent même plus répondre à la demande toujours croissante. Il faut également noter que comme partout en France, bon nombre des brasseurs d’Auvergne se sont lancés dans le brassage en raison de la passion. Une passion qui les pousse à créer des recettes uniques. Une passion qui les pousse à expérimenter de nouveaux mélanges : une passion pour le goût.

Quelques bières auvergnates à ne pas rater

Si vous êtes un amateur de bière, voici 3 bières auvergnates à découvrir. Elles sont idéales si vous recherchez de nouvelles expériences gustatives :

  • Ninkasi Ambrée : si vous recherchez la légèreté, cette bière sera parfaite. Les noix de pécan de pin et les fruits exotiques qu’elle contient apportent un goût à la fois léger et corsé ;

  • Free-meuse Blonde : brassée par la Brasserie Free-mousse, cette bière allie tradition et modernité. Avec sa belle robe blonde dorée et ses notes fruitées, la Free-meuse Blonde vous fait découvrir une riche saveur d’exotisme ;

  • La lutine : brassée par la Brasserie Sornin, La Lutine s’adresse surtout à ceux qui aiment les bières bien corsées avec ses 7,3° d’alcool et son odeur de fruit de la passion.